Boutique

Pour commander à l’épicerie fine contacter Tonton Dgé
tontondge@gmail.com ou 06.18.73.65.19

bertbert

La croyable légende de Bert Falcomochère 10€

zggJaune3

trilogie afficheBarDeLaCorderie afficheMauriceDupainMaireDePistilBaie

La trilogie seynoise 15€
(contient Bar de la corderie et Maurice Dupain)

zggJaune3

leCercleCitoyenAffiche

Le cercle citoyen moins les murs 5€

zggJaune3

cd

Le Nageur de Pistil Baie 10€

zggJaune3


Les Pitches

 

Les Critures
“ Cris en fritures de mots
Qui font lit
À la li
Ttérature au chapeau
Et à la plume au cul ”

Voici le pitche de chaque texte écrit, en cours ou en projet d’écriture. Le pitche (de pichoun = petit, prononcer pitchoun), c’est le petit résumé d’une histoire que l’on présente pour en faire la promotion.

 

Ma fille

 

 

Le Lexico’Constroy

lexico
Une centaine de mots et d’expressions qui relient le banal et le merveilleux de la personne humaine, en invitant à la constroy attitude et à la poétique de Pistil Baie.

 

Les Conférences Insolites

excraseur

l’Excraseur de Blattes

 

(En cours)

 

C’est le titre que s���attribue tout Constroy qui se surprend à mener le combat tronchon tronchon contre la blatte humaine, et à participer ainsi à préserver l’Humanité d’un péril quasiment malin.

 

clown

Le Clown vient du Chaman et vice versa

(en projet)

 

Aeioyu est le premier être humain qui ait eu à consoler les membres de sa tribu devant le premier d’entre eux, tombé en marchant. C’était avant les mots, avant l’amour. Ils marchaient, ils marchaient depuis des lunes et des soleils, à travers montagnes et vallées, sous l’étoile du non retour, vers la dernière terre, le nez dans le parfum de l’air. Ils l’ont porté, ils l’ont monté en haut du tout dernier sommet duquel ils virent pour la première fois la mer. Aeioyu est un voyant de la nature; il levait les peurs et les maux en proférant des récits inspirés d’un au delà imaginé et intuitif jusqu’à ce jour où il eut à admettre et à aider à comprendre la mort.

 

 

Théâtre

afficheMauriceDupainMaireDePistilBaie

Maurice Dupain Maire de Pistil Baie

 

Farce en 13 tableaux pour trois comédiens et une comédienne

 

Un citoyen français d’origine maghrébine est sur le point de gagner les élections de 2025 dans une ville du littoral français méditerranéen. Il est candidat du P.A.L (Parti Artistique Libérant) avec comme programme 7 axes poélitiques dont notamment le changement de nom de cette ville par celui de Pistil Baie. Pendant les quelques minutes d’attente d’un résultat annoncé comme favorable, il revoit des scènes marquantes de sa vie; tour à tour enfant, jeune et adulte dans des situations jaillissantes d’un contexte socio-politique local des années 60 à nos jours. Puis c’est le discours d’investiture “PistilBaïens, PistilBaïennes” qui fait tomber les murs qui séparent le Local de l’Universel …

 

bar-de-la-corderie-affiche-m

Bar de La Corderie

 

La théâtralité d’un bar avec ses trois espaces scéniques : sa terrasse c’est le trottoir qui longe la rue, et la rue c’est le lieu de passage du monde extérieur. A l’intérieur, le comptoir avec d’un côté, la place privilégiée du patron, chef d’orchestre, metteur en scène et de l’autre, la salle du bar, l’endroit du peuple, de l’assemblée nationale, le lieu de l’entrecroisement d’autant d’histoires que de personnages. C’est là que la comédie de tonton Dgé fait de ces gens de peu, de ces sans grade, de ces parleurs du sud, piliers-porteurs de l’ambiance d’une époque, des héros. L’action se passe entre 1969 et 1981, du départ de De Gaulle à l’arrivée de Mitterrand. Le patron en est le personnage principal avec sa femme Dédée. Le bar se trouve être le théâtre du grand débat sur la Guerre Froide. Une folle passe et repasse devant ce bar de quartier tandis que l’histoire défile balisée de chansons crachottées par une vieille radio récalcitrante. Ce bar enfin va devenir le théâtre d’une drôle de révolution.

 

La Croyable Légende de Bert Falcomochère

 

Un héros de notre culture méridionale et littorale. Un personnage rare, porté par la force de sa valeur archétypale et le charme de sa singularité. Homme d’un territoire, il est fondé à aimer le monde et à épouser son destin de Gouverneur du Var.

 

Dgé Quéfara…la révolution

(en cours d’écriture)

leNageurDePistilBaie

Le Nageur de Pistil Baie

(en projet)

 

Un citoyen ne trouve pas les espaces d’expression pour s’épanouïr librement dans sa ville: il n’y en a pas. Il se trouve empêché par un système qui n’a toujours favorisé que l’assujetissement à un clan idéologique dominant, et par des mesquins parvenus à exercer des pouvoirs de piètres notables. L’empêché rame dans la baie aux deux rochers; lesquels semblent tirer le cap Sicié et la ville tout entière vers l’horizon, et par delà, vers l’autre rivage. C’est une baie merveilleuse qui va lui permettre d’opérer la catharsis de cet empêchement citoyen. Et au plus il rame, et au plus il comprend l’étau dans lequel il évolue, et au plus les murs d’empêchement placés en décors de fond, s’ouvriront à l’harmonie de cette baie fertilisante; Pistil Baie. Aller passer entre les deux rochers sera l’aboutissement de son chemin initiatique et sa porte de salut.

 

 

Romans

Le roman d’un Constroy

 

Triptyque composé de trois histoires relatives à un personnage principal, le Constroy, qui prend tour à tour un nom différent, marquant ainsi les trois phases initiatiques de la devenance de la pleine personne:
*1) la fusion des sens jusqu’à la théâtralisation de sa propre mort
*2) la mise en projet jusqu’au choix de sa renaissance
*3) le passage à l’art jusqu’à l’avènement de son être citéal

 

livre01

Un An avant le Mur

 

Dans Un an avant le mur, le Constroy s’appelle Ouar. C’est le cri primal. Solidariste en politique et désirant solitaire en amour, il est touché par sa passion pour Lièna qu’il ne revoit plus. D’un été à l’autre, il apprend à se sortir de la douleur de son absence. Pour cela il écrit la première phase de son être en devenance, à l’issue de laquelle il finit par se suicider poétiquement pour mieux renaître de son lien défait.

 

Les Yeux Secs

(en cours d’écriture)

 

Dans la seconde phase, Les yeux secs, il est Artis. C’est l���être artiste qui entreprend sa vie comme une oeuvre. Il fuit l’amour sans désir de Silée. En pleine guerre des sources, la société a éclaté en tribus. Les Constroys quittent la capitale du théâtre où la population vient se nourrir de l’émotion consolidante insufflée par les spectacles, afin de résister à l’épidémie des yeux secs. Les hommes meurent par milliers davantage par manque d’amour juste, que par le manque d’eau généralisé qui sévit sur toute la planète. Les Constroys cherchent alors la dernière montagne depuis laquelle on voit la mer. Là, entre deux hauts rochers blancs, ils établissent leur camp et attendent de trouver le sens de leur errance.

 

Pistil Baie

(en projet)

 

Et enfin dans Pistil Baie, il se nomme Télo (qui signifie source, en ligure). Il a atteint la maîtrise de son déséquilibre, de son style. Il descend vers la mer jusqu’à une petite baie fertisante dans une ville où il y a encore à combattre avant de couler l’existence conviviale et dynamique à laquelle il aspire. Sous la pulsion de vie créactrice des Constroys, on assiste à une explosion de rites artistiques, culturels et citoyens et au mariage de la ville avec son théâtre. Et c’est au moment où Télo entreprend la Renaissance de La Sagno (c’est le nom de cette ville ravagée par la BH, la blatte humaine) en une démocratie locale libérante, qu’il finit par découvrir l’harmonie de la baie qui consacrera son accord parfait avec ce territoire: une baie pour y rencontrer l’amour fort et y puiser la force d’une identité locale débarrassée de ses murs d’empêchement.